Coups de coeur

Axel Emmanuel, le chocolatier ivoirien qui met la culture ivoirienne à l’honneur

octobre 22, 2018

On l’avait connu auparavant avec la marque Instant Chocolat; place maintenant à un nouveau branding sous l’appellation simple « Le chocolatier ivoirien ».

Axel Emmanuel Gbaou, c’est de lui qu’il s’agit, a choisi de positionner la nouvelle marque, encore plus qu’avant, sur le créneau de la culture. Et cela nous ravit !

Les emballages des nouveaux produits sont plus qu’évocateurs

  • des motifs de pagne et textile africains: Kita, pagne baoulé, indigo, bogolan, bazin,…; l’idée est ingénieuse, qualitative et bien mise en œuvre. Le chocolatier a baptisé ce produit les tablesivoire.

  • l’utilisation du nouchi (*), ce langage de rue propre à la Côte d’Ivoire et mixant le français avec des mots issus de différentes ethnies. Exemples des citations et expressions nouchi sur les tablettes: « y a pas goumin dans chocolat », « y a goût dedans »,« Sa n’a ka nous serrer si c’est pas doux »

  • la mise en valeur des monuments et lieux phares en Côte d’Ivoire (la Cathédrale Saint Paul du Plateau à Abidjan, le pont de liane à Man, la basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro,…)

 

  • la mise en valeur de danses et fêtes traditionnelles ivoiriennes (le Carnaval de Bonoua, les danseurs Yacouba, le masque Zaouli,…)

Ces différents produits du chocolatier ivoirien constituent ainsi une formidable opportunité de faire découvrir des éléments du jargon et de la culture ivoirienne. Et rien que pour ça, on peut dire « chapeau l’artiste! »

Les produits ne permettent pas qu’une découverte culturelle; ils permettent aussi et surtout de réaliser une expérience gustative fort appréciée des amateurs de chocolat. A côté des saveurs classiques, chocolat noir et chocolat au lait, Axel Emmanuel a choisi de mettre en avant des saveurs plus qu’originales: piment, chips de banane plantain, mil, riz soufflé, pulpe de baobab, gingembre, noix de cajou, sésame, coco ou bissap,…

Avec cette importante déclinaison de goûts, chacun y trouve pour son bonheur.

Les tablettes du chocolatier ivoirien sont commercialisées à la boutique de Cocody, en face de l’allocodrome et chez plusieurs de ces partenaires: la crêperie Marine, située aux II Plateaux Rue des Jardins, en fait partie.

Il faut compter 2000 F pour avoir une table ivoire. Les produits « culture » sont vendus uniquement en pack de 5 au prix de 10 000 F CFA.

Le réseau de distribution du chocolatier ivoirien s’étend progressivement, au-delà même de la Côte d’Ivoire pour répondre à la forte demande.

Connectez-vous sur la page Facebook de la marque pour savoir où vous en procurer en fonction de votre ville et pays de résidence. https://www.facebook.com/lechocolatierivoirien/

Site web Axel Emmanuel Chocolatier

(*) Y a pas goumin dans chocolat: on ne risque pas d’avoir un chagrin en mangeant du chocolat

(**) Y a goût dedans: c’est bon, c’est délicieux !

(***) S’a n’a qu’a nous serrer si…: cette expression est difficile à traduire. Une expression équivalente française serait « croix de croix de fer, si je mens, je vais en enfer »

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »