Escapades

Une île, en pleine lagune Ebrié, fallait y penser ….

août 10, 2018

Comme tout le monde, j’ai été impressionnée par la photo de l’île flottante qui a créé le buzz sur les réseaux sociaux. D’abord sceptique comme beaucoup encore aujourd’hui, j’ai tout de suite appelé le numéro pour m’assurer que ce n’était pas du fake. J’ai même missionné une amie qui habite dans la zone, en repérage pour avoir confirmation (on ne se refait pas :mrgreen: )

C’est donc rassurée que je me suis garée sur le parking de la berge de Bietry village, qui à ma grande surprise, est également le lieu d’embarcation des navettes en direction de l’île Boulay. Aah, l’ignorance (cri du coeur; cf. l’article sur le blog pour comprendre 😳 )

Après une courte attente, la barque arrive avec un lot de passagers. C’est vraiment marrant de voir la peur sur  les visages et le soulagement à l’accostage de la barque 😆 . Les ivoiriens sont friands d’exotisme, de nouvelles expériences mais à la fois ont une grande peur de l’eau, quel paradoxe !

Si vous cherchez le grand luxe, le bling bling etc… Vous vous êtes trompé d’adresse. Sur l’île, tout est dans la simplicité à la Robinson Crusoé.  Les bungalows sont en paille, bambou de Chine, palmier, etc…  C’est assez bluffant cette sensation de marcher sur l’eau quand on parcourt les abords de l’île en forme d’arc de cercle. On aperçoit même les bouteilles empilées les unes sur les autres dans les palettes en plastiques qui constituent en partie les fondations.

   

Une noix de coco bien fraîche vous est servie quand vous accostez sur l’île mais si vous avez encore soif, le  Zanzibar est là et vous y trouverez un large choix de boissons. L’île dispose de 2 chambres : Kolantha en mezzanine qui a sa piscine privative, un balconnet et  sa propre terrasse. La seconde dont j’ai oublié le nom, (inutile de préciser que mon attention était toute portée sur Kolantha), est au rez-de-chaussée et plus proche de la grande piscine. Parlant de la piscine, elle est construite à partir d’une énorme bâche qui vous donne l’impression de nager dans la lagune surtout quand vous touchez le fond.  Mon endroit préféré de l’île ? Le pont ! De la bas vous avez une vue à 360° sur Abidjan, mais également de l’île.

De mon petit entretien avec le propriétaire M. Becker qui préfère être appelé M. Bidon, j’ai découvert un Mr. fort sympathique, ingénieux et bricoleur,  qui a abandonné une carrière dans la vente de solutions informatiques, pour se consacrer à ce projet. Lequel projet a duré environ 6 années. Le plus marrant dans tout ça, et il le raconte avec beaucoup d’humour c’est l’engouement suscité par la fameuse photo sur les réseaux sociaux alors que l’île est ouverte depuis un bon bout de temps déjà. Des chaînes de télé, des magazines, des autorités locales etc…souhaitent le rencontrer, venir sur l’île, faire des reportages … Ils ont quelque peu été dépassés par la viralité de la photo. Certains jours le nombre d’appels reçus peut monter jusqu’à 500 sans compter les messages. Alors amis Insiders, ne vous découragez pas si votre appel n’aboutit pas du premier coup, okay?  😉

A la question de savoir combien tout cela lui a couté, il a juste répondu en souriant « beaucoup » :mrgreen: . Par ce qu’en plus des déchets qui ont été récupérés, d’autres ont dû être achetés. Il nous a également expliqué la composition du sol à partir de ciment en carton et d’autres emballages qui combinés avec un système d’huitres et les  bouteilles en plastique permettent à l’ile de ne pas couler. J’avoue que j’étais un peu perdue au milieu des explications. Un peu trop technique pour moi, mon dernier cours de « poussée d’Archimède » remonte à la Terminale.  M. Bidon  est également un passionné de culture bio. Vous pourrez apercevoir des plants de cultures hors-sol de piments, de plantes thérapeutiques, etc…

Au-delà de l’originalité du projet, j’ai beaucoup apprécié l’accueil et le calme ambiant. Cette sensation d’être dans une autre ville, loin de tout mais tout en étant en plein cœur d’Abidjan. En plus on y mange bien car le très sympathique chef Ambroise, que je n’ai pas arrêté d’embêter parce que je voulais absolument des Gambas (alors que je n’avais rien commandé mais d’autres clients, si  😆 ), est un as de la cuisine. Son poulet à la moutarde accompagné de frites maison a rencontré un franc succès auprès de mes accompagnateurs , qui d’habitude ne mangent que du « poulet braisé ». Ils  étaient même prêts pour un second tour. Un conseil, si vous passez la nuit sur place, Chef Ambroise peut vous préparer des menus spéciaux comme des crevettes, Gambas, Mérou, … en s’approvisionnant chez un poissonnier du quartier. Il suffit juste de prévenir à l’avance.

Mais le top du top, la cerise sur le gâteau, la glace Bertillon sur le coulant au chocolat  😆   c’est le coucher du soleil, contemplé depuis le pont, tout en sirotant mon lait de coco. J’avais l’impression d’être en vacances loiiiiiiiiiiiiin 😛  😛

 

Bon assez parlé, à qui le tour ?

Tarif :

Forfait découverte : 5.000 FCFA (Traversée + lait de coco)

Forfait repas : 15.000 FCFA (Repas + accès piscine + traversée + lait de coco)

Chambre : 50.000 FCFA (Chambre + petit déjeuner)

Photo de couverture : Page facebook île flottante

Marilo

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »