A la une Escapades

Ma journée à l’Assoyam Beach de Bassam

janvier 17, 2016

La ville d’Abidjan est en ébullition. Ça court de partout ! Et pour cause, demain c’est le 31 décembre. L’année 2015 touche à sa fin et chacun à sa manière veut marquer le coup. Contrairement à l’ambiance générale qui règne dans la ville, j’aspire  au calme et à la relaxation. Je rêve d’un endroit calme sans pour autant avoir à parcourir des km.  Le choix est vite fait : L’Assoyam Beach situé dans le quartier France de la ville historique de Bassam.

Après avoir bravé les bouchons et joué des coudes avec les conducteurs de « gbaka » et autres « warrens » (je vous réserve un article sur ces As du volant), j’arrive enfin à l’Assoyam. Dès mes premiers pas, le bruit des vagues qui viennent s’échouer sur la plage et cette odeur si particulière de la mer, me font oublier les crises de nerfs et le stress du trajet.

1

Assoyam est un petit coin de paradis dans lequel je me rends régulièrement quand je suis de passage à Abidjan. Le site est simple et chaleureux et on s’y sent tout de suite à l’aise. Souleyman le manager et son équipe sont, en plus de leur professionnalisme, des personnes très accueillantes et toujours souriantes.

On est d’abord accueilli par la piscine à l’eau de mer dans laquelle barbotte petits et grands. Un peu plus loin, des paillotes aménagées de transats longent la plage privée de l’hôtel

2 5 4 3

Je m’installe au restaurant qui donne également sur la mer. Par cette chaleur,  prendre l’apéro les pieds dans le sable, se laissant bercer par l’air marin, vous ouvre les portes de la relaxation.6

Le menu quant à lui est assez européanisé ! Les amateurs d’Alloco et de frites d’ignames seront un peu déçus. Ils pourront toutefois se rabattre sur l’inconditionnel Attiéké.

Mon choix s’est porté cette fois-ci sur des crevettes provençales en entrée et un bar grillé accompagné de frites pommes de terre en plat. Je n’ai pas du tout été déçue. Les crevettes étaient fraîches et bien assaisonnées. Le bar quant à lui a eu raison de nous. Malgré notre bonne volonté et notre acharnement, nous n’avons pu le finir à 2 !

7 8 9

La suite logique après un tel festin est une sieste bien méritée. Nous nous installons sur les transats face à la mer avec une deuxième tournée de leur délicieux cocktail de fruit frais.

10

J’aime particulièrement me rendre à Bassam en semaine. On est quasiment seul sur la plage et on a le complexe hôtelier presque pour soi. Un peu comme une vie de palais . On s’y sent tellement bien qu’on se laisse surprendre par le coucher du soleil, qui annonce déjà l’heure du départ.

12 11

Faites-y un tour amis insiders, et dites-moi,  qui de vous ou du bar grillé aura remporté le duel 🙂

Accès : Bassam quartier France

Budget : 10 000  à 20 000 FCFA pour 2 personnes

Classement : A faire

Marilo

Mise à jour 2019: l’Assoyam Beach a fait l’objet d’importants travaux de rénovation, qui en font un cadre encore plus magnifique. Cependant, nous avons eu des échos sur la baisse de la qualité de cuisine… On espère que les choses se sont depuis lors améliorés et que de vos passages là bas, vous en garderez des souvenirs aussi beaux que bons.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir nos articles dès leur publication

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Jay Snyper juin 22, 2017 at 2:04

    Trop bien ton séjour à Bassam, et merci pour compte-rendu bien rédigé

    • Reply Marilo août 14, 2017 at 2:23

      Merci Jay !!!!

  • Reply Clélie mars 13, 2019 at 6:20

    Merci pour ton blog et supers conseils ! Je suis de passage à Abidjan pour voir une amie (qui a monté le projet Train & Travel with Women) : je pense tester dès demain la piscine du Sofitel 😊 Petite question : je n’ai pas de véhicule, quel moyen me conseillerai tu pour me rendre à grand Bassam seule ? Taxi ? Combien cela coûterai ?

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Translate »