Escapades

Le Zoo national d’Abidjan vaut le détour

août 16, 2018
C’est mon jeune neveu, en vacances à la maison, qui m’a donné l’envie, dans le cours banal d’une conversation, d’aller au Zoo.

 

Il faut comprendre en fait que j’habite à 10 minutes à pied du Zoo. Plus jeune, aller au zoo faisait partie des sorties habituelles les week-ends et pendant les vacances scolaires.
Mais depuis lors, la crise politique et la guerre sont passés par là…et le Zoo a perdu de sa superbe. Il a même dû fermer il me semble quelques années.
L’idée que je m’en faisais n’était donc pas glorieuse…mais mon neveu en parlait avec tellement d’entrain que lui ai proposé d’y retourner avec lui.

 

Comme il y était allé tout récemment, il m’a servi de guide; il savait exactement où trouver les animaux.

 

Première surprise à la caisse, je constate qu’il y a un livret pour le Zoo. Pour la modique somme de 500 F CFA, je le prends en même temps que le ticket d’entrée de 300 F CFA.
Autre bonne surprise: il y a beaucoup de visiteurs, des enfants accompagnés par leurs parents notamment. Je constate donc que, comme à mon époque, le zoo constitue une sortie valable et intéressante pour les enfants.
Ça faisait plaisir de les voir s’émerveiller devant les animaux et essayer de jouer avec eux.
Et puis dernière surprise et non des moindres: le zoo est (devenu) un lieu de rencontre romantique. Une amie me l’avait dit, j’ai pu le constater moi même en croisant des couples par ci par là. C’est tout mignon à observer.
Des souvenirs d’époque que j’en garde, le zoo n’est plus aussi peuplé en animaux qu’avant. Je me souviens notamment de la très belle colonie de gorilles qu’on pouvait apercevoir avant même d’entrer dans l’enceinte du zoo, des nombreux éléphants, de la girafe…
Mais il reste néanmoins de très belles choses à voir, des animaux aussi sympathiques que je vous laisse découvrir au travers de ces clichés.
Coup de cœur pour l’unique éléphant du zoo: c’est le seul animal qu’on peut approcher de près dans le zoo, tous les autres étant protégés par des grillages.
Et bien sûr parce que l’éléphant est l’animal emblème de la Côte d’Ivoire et de l’équipe nationale de football.
D’ailleurs, pour la petite histoire l’éléphant du zoo se prénomme CAN: il est né en 1992, l’année où la Côte d’Ivoire a été pour la première fois championne d’Afrique.
A l’entrée du zoo, un espace de restauration ou plutôt de rafraîchissement est aménagé pour ceux qui souhaitent faire une dernière escale après la visite des animaux. Des boissons sont en vente sur place.
C’est à cet espace que j’ai pu découvrir des fossiles d’éléphants.
 
Le tout dernier animal que j’ai pu voir, c’est ce paon en liberté près de la buvette.
Pour vous, quelques dates clés du Zoo d’Abidjan qu’on peut retrouver dans le livret
  • 1930: création de la ménagerie de la famille Cholet
  • 1972: rachat de la ménagerie par l’Etat de Côte d’Ivoire, baptisée Zoo National d’Abidjan
  • 1999: apogée du zoo, 500 animaux et plus de 50 espèces
  • 2012: début de la réhabilitation du zoo après la crise post-électorale
  • 2015: arrivée des lions, des autruches et des zèbres
Le Zoo d’Abidjan est situé sur la route du Plateau Dokui, en face de l’Hôpital Militaire d’Abidjan.
Il est ouvert tous les jours de 8h à 17h30
Téléphone: +225 20 01 07 07

   

Mary

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »